Page:Revue des Deux Mondes - 1832 - tome 6.djvu/693

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


presque pleine. Nous avions l’honneur d’être placés près de la dame du logis ; mais de peur qu’une telle distinction ne nous enorgueillit, mon domestique William était assis de l’autre côté en face de moi. La société était composée des boutiquiers de la petite ville, classe d’hommes qu’on appelle négocians dans toute l’étendue de la république. Le maire qui était un ami de miss Wright se trouvait aussi parmi les convives. Nous apprîmes que, depuis l’érection de cet hôtel, les habitans mâles de la ville avaient pris l’habitude d’y déjeuner et d’y dîner. — Ils mangèrent dans le plus profond silence, et avec une rapidité telle qu’ils avaient fini avant que nous eussions commencé. Ils se levèrent aussitôt sans dire un mot, et ils furent immédiatement remplacés par une seconde fournée qui mangea avec la même promptitude et le même silence. On n’entendait que le bruit des fourchettes et des couteaux, et celui que produit l’éternelle expectoration des Américains. Il n’y avait là aucune femme que l’hôtesse et nous. Les bonnes femmes de Memphis s’estimaient heureuses d’être délivrées à ce prix du soin de faire la cuisine, et tandis que leurs maris prenaient leur part des savantes préparations de l’hôtel, elles se régalaient au logis de champignons et de lait.»

Mistress Trollope est encore plus malheureuse à Cincinnati :

« En arrivant à Cincinnati, nous descendîmes à l’hôtel Washington, et nous nous estimâmes heureux quand on nous dit que nous arrivions tout juste à temps pour dîner à table d’hôte ; mais lorsque la porte de la salle à manger s’ouvrit, nous fûmes bien désappointés en voyant de soixante à soixante-dix hommes déjà assis et mangeans. Nous battîmes en retraite, et obtînmes de dîner avec les femmes de la maison. Le soir, n’ayant aucune envie de souper avec les soixante-dix gentilshommes du matin, ou avec la demi douzaine de dames assises au comptoir, je demandai du thé dans ma chambre. Elle était assez grande, et garnie d’un lit assez propre ; mais elle n’avait point de tapis, et des bandes de papier peint, pendantes devant les fenêtres, la rendaient fort sombre. Cette manière de rideaux est d’un usage général en Amérique :