Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1832 - tome 6.djvu/634

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


me donner du mouvement à table, et je ne répugnai pas à entrer dans une discussion patriotique avec lui. Il était d’opinion qu’il fallait diviser l’Allemagne en trente-trois cercles. Moi je prétendis qu’il fallait la diviser en quarante-huit, attendu qu’on pourrait alors écrire un manuel systématique sur l’Allemagne, et qu’il est nécessaire de lier la politique à la science. Mon homme était aussi un barde allemand, et il me confia qu’il travaillait à une épopée nationale en l’honneur d’Hermann et de la bataille d’Hermann. Je lui donnai plus d’un bon conseil pour la confection de son œuvre, et je lui fis remarquer que ce serait une manière très onomatopaeique de rendre les détours et les difficultés de la forêt de Teutobourg, que d’y employer des-vers difficiles et rocailleux. J’espère que les beaux-arts gagneront encore beaucoup à cette bonne imitation de la nature.

A notre table, les épanchemens et le tumulte augmentaient de moment en moment ; le vin chassait la bierre, la flamme du punch pétillait ; il fut bu, hurlé et mangé radicalement. Les belles chansons de Müller, de Ruckert, de Kœrner, de Uhland, retentissaient à briser les vitres. Les mélodies de Methfessel ne nous manquèrent pas : mais on entendait par-dessus tout le refrain allemand de Arndt : « Le dieu qui fit pousser le fer n’a pas voulu d’esclaves ! » Et au-dehors, on entendait mugir comme si le vieux Blocksberg eût répété le chœur, et quelques convives avinés prétendirent que la montagne secouait joyeusement Sa tête chenue, et qu’ils la sentaient s’ébranler sous leurs jambes. Les bouteilles devenaient de plus en plus vides et les têtes de plus en plus pleines: l’un hurlait, l’autre gesticulait, un troisième déclamait une tirade de la Faute [1], un quatrième parlait latin, un cinquième prêchait sur la modération, et un sixième, monté sur une chaise, enseignait en ces termes : « Messieurs ! la terre est une boule ronde. Les hommes sont de petits instrumens épars à sa surface jetés fort inconsidérément en apparence ; mais la boule tourne, les instrumens se choquent et retentissent, les

  1. Tragédie de Mulner.