Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1832 - tome 6.djvu/328

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


LITTÉRATURE DRAMATIQUE ETRANGERE.


MISS FANNY KEMBLE




Je viens de lire avec une attention religieuse le drame historique représenté en mars dernier, à Londres, et qui, s’il faut en croire les revues et les journaux de nos voisins, a obtenu un succès éclatant. Je regrette bien sincèrement de n’avoir pu moi-même assister au François Ier ; de miss Fanny Kemble ; car son drame, bien qu’il soit exécuté avec une louable conscience, bien que tous les deuils en aient été surveillés par l’auteur avec un soin assez rare dans ces sortes de travaux, doit nécessairement se mieux comprendre au théâtre qu’à la lecture, si attentive qu’elle soit d’ailleurs, Francis the first peut cependant légitimement prétendre à être jugé comme un poème, avec toute la sévérité que les œuvres littéraires subissent impunément, et qui souvent réduirait en cendres les ouvrages destinés au théâtre, quelquefois très réellement illisibles, malgré leur succès.