Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1831 - tome 4.djvu/435

Cette page a été validée par deux contributeurs.
423
RÉVOLUTIONS DE LA QUINZAINE.

dû garder comme or, sinon comme médailles ! Oh ! que sont-ils devenus nos jours de vieille science ? quand la science était un sacerdoce digne de tous les respects, un sacerdoce de toute la vie ! quand toute la vie de notre Barthélémy se passait à étudier, à acheter, à vendre, à graver, échanger des médailles ! Que voulez-vous que nous fassions de ces êtres ignorans et frivoles qu’on a préposés à la science ? À quoi peuvent nous servir ces spécialités mesquines, ces hommes qui se font savans, ne pouvant être gens d’esprit, qui apprennent la numismatique et l’arabe, comme la plus facile des spéculations ? vrais eunuques de la science, qui n’ont pas même la virilité de l’eunuque ! Si l’eunuque ne touche pas au trésor qui lui est confié, il meurt à la porte du harem.

Voici l’inventaire des objets perdus dans cette nuit fatale du 6 au 7 novembre. Tout cela n’est plus peut-être qu’un lingot. Objets d’or : 1° une patère ou grande coupe de six pouces de diamètre, avec un bas-relief dans le fond, et des médailles romaines du haut-empire incrustées dans le bord ; 2° une coupe montée en or, avec le buste d’un roi sassanide, gravé en relief ; 3° bijoux consistant en divers objets trouvés dans le tombeau de Childéric, tels qu’abeilles d’or, un anneau d’or gravé, etc. ; plus, le sceau d’or de Louis XII, une bulle d’or antique, une grande médaille d’or de Louis XIV, représentant la façade du Louvre. Médailles d’or grecques et romaines. Médailles d’or de Syracuse, au nombre de cinquante-trois ; trois médailles d’or des rois d’Épire, un Néoptolème et deux Pyrrhus. La suite impériale d’or, y compris les grands médaillons, au nombre de quatre-vingt-quinze pièces. Les médailles à partir de Sextus Pompée jusqu’au règne de Justin II : en tout, trois mille cent quatre-vingt-douze pièces d’or. Médailles modernes en or : 1° les médailles des rois de France, depuis Charles VII jusqu’à Louis XIII, trente-sept pièces ; 2° médailles d’or de Louis XIV, cent vingt-cinq pièces ; 3° médailles de Napoléon, soixante-quinze pièces ; 4° quatre pièces de Louis XVIII et de Charles X ;