Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1831 - tome 4.djvu/132

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


de l’Arve jusqu’au pont du joli village des Prés, que dans le pays on appelle les Vrats, et ensuite sa rive gauche jusqu’à la Chapelle des Tines, hameau qui ferme la vallée de Chamouny au-delà du glacier des bois. Parvenu à ce point, vous croiriez, à voir l’effrayante barrière que la montagne semble vous opposer, qu’elle ne permet plus de passage qu’à ses chamois et à ses aigles ; mais l’homme et les avalanches y ont pratiqué une montée âpre et tortueuse, où l’on assure difficilement ses pas entre des fragmens mobiles de granit roulé, et qui aboutit au Hameau des Iles, ainsi nommé sans doute parce que les débordemens de l’Arve changent souvent les routes profondes qui séparent ses habitations en autant de canaux. A peu de distance, on trouve les maisons éparses de Grassonet et de Sojalet. On est alors séparé de l’Arve par une forêt de magnifiques sapins, tapissée de la plus fraîche pelouse, et qui offrirait une promenade délicieuse, si le torrent ne l’avait semée de blocs énormes couverts de mousses et de plantes fluviatiles. Après deux heures de marche, on reprend la rive droite de l’Arve au Pont-sous-Argentière, dans un chemin égal et facile qui conduit au village d’Argentière, et qu’embellit l’aspect extraordinaire de son glacier.

Le glacier d’Argentière doit probablement son nom aux effets merveilleux du soleil levant sur ses vagues immobiles : on les croirait modelées en argent pur par un habile ciseleur. Il diffère de tous les autres par le mouvement de sa chute en longs zigzags, que les pointes, de ses pyramides semblent denteler de franges brillantes, et qui se terminent à un talus plus rapide, revêtu de pierres innombrables que le glacier, dans son agitation insensible, mais éternelle, repousse incessamment sur ses moraines. Cette base a l’aspect d’une montagne de cendres, et on dirait au premier coup-d’œil que la nature s’est trompée une fois dans ses sublimes combinaisons en couronnant du dôme d’un glacier le cratère d’un volcan.

Comme le glacier des Bois, le glacier d’Argentière offre sur son premier plan une grotte naturelle d’où s’échappe la