Page:Renard - Outremort et autres histoires singulières, Louis-Michaud, 1913.djvu/30

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
26
UN GENTILHOMME PHYSICIEN

niers. Je déclinai sans autre motif plus d’une invitation à courre le cerf en forêt d’Outremort, et j’ai toujours évité de coucher dans cette demeure qui n’a point de lit où quelqu’un ne soit mort.

Ainsi je me souviens du burg. Ainsi je me rappelle le burgrave étonnant qui mena au vingtième siècle une existence anachronique de grand seigneur alchimiste, romane et moderne, romanesque et laborieuse, — comme légendaire.

J’ai fait allusion ci-dessus au village qui se trouve à côté du château : Bourseuil. Présentement chef-lieu de canton, il fut naguère très humble hameau terrassé par le voisinage énorme d’Outremort. C’est qu’il n’a cessé de croître à partir du dix-septième siècle, à la barbe des châtelains, qui ne voyaient pas sans irritation toute la rancœur de la contrée se centraliser sous leurs murs. Ils n’y pouvaient mais. Bourseuil prospéra. Ses principaux luttèrent contre une suzeraineté que l’on baptisa tyrannie. Dans cette bourgade ultra-