Page:Renard - Outremort et autres histoires singulières, Louis-Michaud, 1913.djvu/256

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
252
LA GLOIRE DU COMACCHIO

Or donc, voici la première tâche qui vous attend : finir cela. »

Démailloté de linceuls humides, un embryon de statue montrait sa glaise larvaire. Tout autre qu’un sculpteur eût pris l’acte pour une violation de sépulture. Bordone se pencha sur le rudiment. Le masque, suffisamment « poussé », reproduisait les traits enfantins de Marguerite de Gonzague, duchesse da Este, deuxième femme du duc Alfonso, qu’il venait d’épouser.

— « Dix mille florins pour vous ! » annonça le Juif.

— « Mais qui paye cela, grand Dieu ? »

— « Ah ! qui paye ? qui paye ?… Ah ! ah ! ah ! »

Cesare tomba dans une rêverie. Ses regards se posaient avec indifférence sur les curiosités de l’hypogée : des formules inscrites partout, vingt et un pots de faïence (trois fois sept) reliés entre eux par des fils de cuivre, un crapaud moribond empalé sur une pointe dans un cercle de conjuration, de la terre rouge au fond d’une jarre pleine d’eau.

Tout à coup, relevant ses manchettes, il