Page:Renard - Outremort et autres histoires singulières, Louis-Michaud, 1913.djvu/134

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
130
LE BROUILLARD DU 26 OCTOBRE

Moor, « voici venir la fraîcheur, et je veux vous conduire à mes champignonnières modèles. »

— « Est-ce loin ? »

— « Non, certes. À deux pas. C’est là-haut. » Le géologue désignait le faîte de la colline. « Voyez-vous cette bosse, Chanteraine ? elle mérite d’être célèbre. Notre-Dame de Reims en est sortie, du moins pour une fraction. L’échine se trouve entièrement perforée de galeries souterraines qui sont des carrières abandonnées. J’en utilise deux à l’éclosion de mes cryptogames ; elles s’ouvrent de l’autre côté de la hauteur. — Vous pouvez prendre votre fusil, la chasse m’appartient. Venez ! »

— « Il est déjà tard… Trois heures passées. »

— « Nous serons de retour bien avant la nuit. Allons, en route ! »

J’emportai mon calibre 12 et ma gibecière. Pour être franc, l’excursion n’avait rien qui m’ennuyât, — sauf le but mycologique, — moi qui suis un vieil amateur de paysages et l’infatigable spectateur des crépuscules.

Date : 26 octobre 1907.

Le sentier s’élevait doucement par les