Page:Renard - Outremort et autres histoires singulières, Louis-Michaud, 1913.djvu/105

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
101
L’HOMME AU CORPS SUBTIL

La créature qui le tenait en joue releva son arme. Le geste fut empreint de désinvolture professionnelle et de joliesse efféminée, Cartouche et Mlle de Maupin s’y combinaient.

Morand poursuivit après un court silence :

— « Je sais donc, monsieur Bouvancourt, que l’insaisissabilité ne dure qu’un temps. C’est ennuyeux, car, autrement, elle eût été synonyme d’impunité. Plus d’arrestations possibles, évasions simples comme bonjour, enfin le couperet de la guillotine… » Morand fit une pause et compléta sur un rictus : « On n’eût jamais été coupable… Tant pis !… Mais répondez. Pendant combien de jours garde-t-on la vertu de subtilité ? »

— « Seize heures et douze minutes », répondit Bouvancourt tremblant de la requête qu’il pressentait.

— « Pas davantage !… Après tout, c’est plus qu’il ne m’en faut aujourd’hui pour expédier le coup du Comptoir d’Escompte. À minuit le tour sera joué. »

Bouvancourt tressaillit.

— « Mais, mais, il y a toujours un gardien qui veille dans les caves, et… »