Page:René de Pont-Jest - Le Procès des Thugs.djvu/433

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

René de Pont-Jest - Le Procès des Thugs (illustrations).djvu
— Qu’as-tu donc, baronnet ? lui dit-il. (Page 435.)

— Il y a aussi continua, impitoyablement Jack, que les émotions pénibles de son maître paraissaient intéresser fort peu…

Mais sir Arthur l’arrêta. Il semblait avoir pris une détermination subite.

— C’est assez, animal, lui dit-il brutalement. On dirait que tu prends plaisir à me réciter la même chose tous les matins. Fais-moi servir un