Page:René de Pont-Jest - Le Procès des Thugs.djvu/393

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

René de Pont-Jest - Le Procès des Thugs (illustrations).djvu
C’était une assez grande salle souterraine d’une construction fort ancienne. (Page 399.)

d’elle à sa clientèle accoutumée, qui s’y engouffre dès que la nuit est venue.

Vers dix heures du soir, maître Bob, qui tenait un de ces horribles bouges à l’entrée de Star lane (la ruelle de l’Étoile), était en train de quereller son unique servante.

Une pauvre femme était le seul témoin de cette scène intime.

Maître Bob était un homme d’une cinquantaine d’années, court, trapu, au visage brutal, à la physionomie telle enfin qu’on pouvait la rêver au propriétaire d’un semblable lieu.

Autant il était obséquieux, poli avec les policemen, pour d’excellentes