Page:René de Pont-Jest - Le Procès des Thugs.djvu/329

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

René de Pont-Jest - Le Procès des Thugs (illustrations).djvu
Ses fils avaient retrouvé le cadavre de leur père. (Page 332.)

— Vous vous nommez Samuel Cos ? lui dit l’inconnu sans lui donner le temps de l’interroger.

— Oui, seigneur, répondit le marchand, cherchant, mais vainement, à reconnaître les traits de celui qui parlait et savait son nom.

— Alors, c’est à vous que j’ai affaire.

Et repoussant doucement l’Israélite étonné, il courba la tête pour entrer dans la maison.

Son hôte, après avoir fermé la porte derrière lui, l’avait rejoint dans la salle basse, qui paraissait être la pièce unique du magasin.