Page:Reclus - Histoire d'une montagne, 1880.djvu/34

Cette page a été validée par deux contributeurs.


CHAPITRE III


la roche et le cristal


La roche dure des montagnes, aussi bien que celle qui s’étend au-dessous des plaines, est recouverte presque partout d’une couche plus ou moins profonde de terre végétale et de plantes diverses. Ici ce sont des forêts ; ailleurs, des broussailles, des bruyères, des myrtes, des ajoncs ; ailleurs encore, et sur la plus grande étendue, ce sont les gazons courts des pâturages. Même là où la roche semble nue et jaillit en aiguilles ou se dresse en parois, la pierre est revêtue de lichens blancs, rouges ou jaunes, qui donnent souvent une même apparence aux rochers les plus différents par l’origine. Ce n’est guère que dans les régions froides de la cime, au