Page:Recherches asiatiques, ou Mémoires de la Société établie au Bengale, tome 2.djvu/368

Cette page n’a pas encore été corrigée
340
SUR L’ANTIQUITÉ

MAISONS
LUNAIRES.
CONSTELLATIONS
SOLAIRES.
ÉTOILES.
Âsouinî 
Le belier 
Trois dans et proche la tête.
Bharanî 
 
Trois dans la queue.
Criticâ 
Le taureau 
Six, des pléiades.
Rôhinî 
 
Cinq dans la tête et dans le cou.
Mrigasiras 
Le couple 
Trois dans ou proche les pieds, peut-être dans la voie lactée.
Ardrâ 
 
Une sur le genou.
Pounarvasou 
 
Quatre dans les têtes, la poitrine et l’épaule.
Pouchya 
L’écrevisse 
Trois dans le corps et les pattes.
Aslêchâ 
Le lion 
Cinq dans la face et la crinière.
Maghâ 
 
Cinq dans la jambe et la hanche.
Pourvap’halgounî 
 
Deux, une dans la queue.
Outtarap’halgounî 
La vierge 
Deux sur le bras et la ceinture.
Hasta 
 
Cinq près de la main.
Tchitrâ 
 
Une dans l’épi.
Souâti 
La balance 
Une dans le bassin N.
Visâkhâ 
 
Quatre au-delà.
Anourâdhâ 
Le scorpion 
Quatre dans le corps.
Djyêchthâ 
 
Trois dans la queue.
Moûla 
L’arc 
Onze à la pointe de la flèche.
Poûrvachâra 
 
Deux dans la jambe.
Outtarâchâra 
Le monstre marin 
Deux dans la corne.
Sravanâ 
 
Trois dans la queue.
Danichtâ 
Le verseau 
Quatre dans le bras.
Satabhichâ 
 
Plusieurs dans l’eau.
Poûrvabhadrapadâ 
Le poisson 
Deux dans le premier poisson.
Outtarabhadrapadâ 
 
Deux dans le lien.
Rêvatî 
 
Trente-deux dans le 2.e poisson et le lien.

Toutes les fois que le dessin indien différé du vers technique du Retnamâlâ, j’ai préféré l’autorité du poëte à celle du peintre, qui a figuré des objets terrestres avec si peu d’exactitude, qu’on ne sauroit s’en rapporter implicitement à ses représentations d’objets purement célestes ; il semble sur-tout s’être trompé dans les étoiles de dhanichtâ.

Je joins ici, en faveur de ceux qui seroient tentés d’examiner de nouveau les vingt-sept constellations avec une carte sous leurs yeux, la table des degrés auxquels les nakchatras s’étendent respectivement