Ouvrir le menu principal

Page:Ramsay - Les Mesures de quantités infinitésimales de matières.djvu/9

Cette page a été validée par deux contributeurs.
437
MESURES DE QUANTITÉS INFINITÉSIMALES

Or, lorsque l’air dans la boîte qui contient la balance se trouve à la pression ordinaire, l’ampoule est balancée par son contrepoids ; mais, si l’on diminue la pression, l’ampoule tombe ; au contraire, si l’on augmente la pression, l’ampoule flotte, et son poids apparent devient moindre. On peut donc, en réglant la pression, ajouter ou soustraire des petits poids connus. Il suffit de lire la pression à l’aide d’un manomètre, et la température, et de faire le calcul.

Les objets à peser sont suspendus au fil par des petits crochets en silice. Mais, avant de faire une pesée, il faut régler la sensibilité de la balance. Cela se fait au moyen d’une baguette en silice, projetée verticalement du centre du fléau. D’abord, on la construit plus longue qu’il n’est nécessaire, afin qu’on puisse en tirer des petits morceaux, en ramollissant la silice au chalumeau. On regarde de temps en temps la période d’oscillation de la balance ; enfin on volatilise la silice au chalumeau, en la touchant à la flamme, jusqu’à ce que l’oscillation ait acquis une durée suffisamment longue, par exemple une oscillation en cinquante secondes.

Le vase qui doit contenir l’objet qu’on désire peser est tenu en équilibre par un contrepoids, formé d’un crochet en silice. Avec ce contrepoids, il faut admettre de l’air dans la boîte jusqu’à une pression connue. On a commencé par admettre de l’air non purifié ; mais on n’a pas tardé à reconnaître qu’il fallait enlever toute trace de poussière et d’humidité. L’air qui entre est en conséquence purifié en passant par une colonne de pentoxyde de phosphore, de chaux soudée et de ouate.

Au-dessus d’une pression de 150 millimètres de mercure, les courants d’air dans la boîte exercent une action troublante ; on s’arrange donc de façon que la balance soit en équilibre à une pression d’environ 80 millimètres. À cet effet il faut modifier la valeur du contrepoids ; cela se fait en ajoutant de petits morceaux de silice, ou en en volatilisant une fraction au chalumeau. Cette opération demande environ une heure.

Mes auditeurs comprendront donc que nous avons une balance capable d’indiquer une différence de poids d’environ 2 ou 3 millionièmes de milligramme.

Pour nous représenter cela, considérons d’abord que l’ampoule contenait un volume d’air qui, pesé à la pression normale et à 0°, était égal à 0mg,027. Chaque millimètre du manomètre correspond