Page:Rambosson - Histoire des Météores, 1883.djvu/71

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


des expériences très curieuses à ce sujet. En se mouillant préalablement le doigt avec de l’éther, on éprouvera une sensation de froid si on le plonge ensuite dans du plomb fondu. En se mouillant le doigt avec de l’eau, on le plonge impunément dans du suif à plus de 300 degrés. On le trempera de même sans danger dans de l’eau bouillante, après l’avoir humecté d’éther. On peut également plonger la main dans la fonte incandescente, pourvu qu’on l’ait d’abord mouillée avec une solution d’acide sulfureux contenant un peu de sel ammoniac.

HistoireDesMétéores - p71.jpg
Fig. 12. — Incendie dans les campos.

M. Boutigny, d’Évreux, rapporte à ce sujet des faits