Page:Rambosson - Histoire des Météores, 1883.djvu/480

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


gentes, depuis nombre d’années, sur ces météores et les bases scientifiques des phénomènes dont nous avons parlé dans ce chapitre. Les communications importantes et multipliées insérées dans les Comptes rendus de l’Académie des sciences, dues à ces observateurs infatigables, et auxquelles on sera toujours obligé d’avoir recours pour l’étude de ces phénomènes, formeraient des volumes considérables si elles étaient réunies en corps d’ouvrage[1].

fin.
  1. Voir notre Histoire des Astres, chap. XV.