Page:Rambosson - Histoire des Météores, 1883.djvu/409

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Les éruptions volcaniques s’annoncent ordinairement par des bruits souterrains et par l’apparition de la fumée qui sort du cratère ; peu à peu ces bruits redoublent, la terre tremble, la fumée s’épaissit, s’élève en colonne, et sa partie supérieure forme une cime touffue et épanouie ou se disperse dans les airs en épais nuages qui couvrent de ténèbres toute la contrée d’alentour.

HistoireDesMétéores - p409.jpg
Fig. 76. — Volcano et volcanello.

Bientôt ces colonnes et ces nuages sont traversés par des sables embrasés et des matières incandescentes, qui sortent du volcan avec explosion, s’élèvent rapidement dans les airs à de grandes hauteurs, et retombent ensuite sous la forme d’une pluie de cendres ou de pierres.

C’est alors qu’au milieu de ces convulsions s’échappent des torrents d’un liquide rouge de feu, qui sillonnent les flancs de la montagne, surmontent tous les obstacles, renversent toutes les barrières, et ne s’arrê-