Page:Rambosson - Histoire des Météores, 1883.djvu/404

Cette page a été validée par deux contributeurs.


vement était horizontal, et par conséquent très dangereux. À l’approche du danger, la foule s’est précipitée dans les rues ; les plazas se sont remplies d’hommes, de femmes, d’enfants éplorés. Les hautes tours de la cathédrale se balançaient de droite à gauche comme les mâts d’un navire pendant une tempête. Les maisons tremblaient comme les feuilles d’un arbre sous l’action du vent. Mais les murs ont résisté à cet ébranlement général. Lima n’a pas de dégâts sérieux à déplorer. »

HistoireDesMétéores - p404.jpg
Fig. 75. — Lisbonne après le tremblement de terre de 1755.

Les journaux de Panama contenaient les lugubres et