Page:Rambosson - Histoire des Météores, 1883.djvu/381

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


le milieu d’un vert-émeraude pale, le reste conserve sa teinte lumineuse jaune clair (fig. 71).

HistoireDesMétéores - p381.jpg
Fig. 71. — Couronne boréale.

De nouveaux arcs se succèdent à l’horizon : on en a compté jusqu’à neuf ; ils se serrent les uns les autres et vont disparaître vers le sud. Quelquefois la masse des rayons paraît venir du sud, et, se réunissant avec ceux du nord, ces rayons donnent la véritable couronne boréale, ayant une forme elliptique, rarement circulaire.

Dès que cette couronne est formée, le phénomène est complet. On le contemple alors dans toute sa majesté :

Ils glissent en reflets, s’échappent en lingots,
Ou d’une mer de feu roulent au loin les flots,