Page:Rambosson - Histoire des Météores, 1883.djvu/334

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


une barre de fer de 13 à 14 mètres de hauteur, pointue par le haut.

À deux heures vingt minutes, il s’éleva un orage au-dessus du lieu où était la barre, le curé de Marly s’y transporta, approcha le doigt de la barre et tira des étincelles très fortes.

HistoireDesMétéores - p334.jpg
Fig 64. - Expérience à Marly-la-Ville.

Cette expérience dangereuse, qui coûta la vie à Richmann, fut confirmée de toutes parts ; on observa même que le nuage pouvait être déjà fort loin sans que la barre cessât d’être électrisée. M. Delor, habile physicien, tira des étincelles à Paris, le nuage étant au-dessus de Vincennes, c’est-à-dire au moins à deux lieues de lui.

Peu de temps après la première expérience, deux autres physiciens, de Roma et Charles, imaginèrent d’envoyer vers