Page:Rambosson - Histoire des Météores, 1883.djvu/180

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


les sont parfaitement clairs. Cette apparition persiste pendant des heures et souvent pendant des jours entiers ; cependant cette immobilité n’est qu’apparente, car sur le sommet il règne souvent un vent violent, qui condense les vapeurs à mesure qu’elles s’élèvent des flancs des montagnes : lorsqu’elles s’éloignent des sommets, elles ne tardent pas à se dissiper.

HistoireDesMétéores - p180.jpg
Fig. 38. — Nuages du sommet des montagnes.

Dans un autre passage, le même auteur dit : « Lorsque le ciel est cou-