Page:Rambosson - Histoire des Météores, 1883.djvu/172

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


un véritable brouillard, dont la nature ne diffère nullement des brouillards élevés sur les mers, les lacs, les rivières.

HistoireDesMétéores - p172.jpg
Fig. 36. — Brouillard d’horizon tranchant sur le soleil.

Au moment de la formation de la vapeur d’eau, si la température de l’air est plus basse que celle de la vapeur, celle-ci se condense par le refroidissement et apparaît sous forme de brouillard.

Toutes les fois qu’un air chargé de vapeur rencontre un corps dont la température est moindre que la sienne, il en est de même.