Page:Rambosson - Histoire des Météores, 1883.djvu/130

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


chapitre vii.
l’atmosphère.

L’air, sa couleur, sa pesanteur. — Expériences diverses. — Pression atmosphérique. — Composition de l’air. — Consommation et altération de l’air. — Effet de l’air raréfié sur ceux qui le respirent. — Conditions nécessaires pour parvenir dans les régions élevées avec sécurité. — Les climats chauds et les climats froids. — Température que peut atteindre l’air confiné.

I.

L’air est ce fluide gazeux qui forme autour du globe terrestre une enveloppe désignée sous le nom d’atmosphère.

Il paraît incolore quand il ne s’étend pas en couche très épaisse ; mais il est d’un beau bleu vu en masse ; c’est lui qui forme cette tenture azurée sur laquelle semblent étinceler les astres, et que le vulgaire regarde comme une voûte céleste.

Répandue autour du globe terrestre, cette masse gazeuse joue un rôle très important dans une foule de phénomènes naturels. C’est un immense laboratoire, où se passent sans cesse les opérations chimiques les plus variées.