Page:Racine - Abrégé de l’histoire de Port-Royal, éd. Gazier, 2e éd.djvu/233

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


APPENDICE


ABRÉGÉ CHRONOLOGIQUE
(1665-1710)
d’après un opuscule anonyme imprimé en 1760[1].


1665. — Au mois de juillet, on réunit toutes les religieuses fidèles dans la maison des Champs. Cela s’exécute le 3 et 4 de ce mois. Dans le même temps, on fait sortir les exilées de leurs prisons particulières pour les réunir avec leurs sœurs…

Après leur réunion, elles se trouvent au nombre de 73, dont 61 de chœur et 12 converses. La Mère

  1. Il existe plusieurs abrégés de l’Histoire de Port-Royal ; le premier d’entre eux a paru en 1710. Celui que l’on a choisi pour servir de complément au récit de Racine est intitulé : Abrégé chronologique de l’histoire de Port-Royal des Champs. Office et pèlerinage en l’honneur des saints et saintes qui ont habité ce saint désert ; pour l’utilité de ceux qui ont la dévotion de visiter les ruines de ce célèbre monastère, et les lieux où reposent les corps qui en ont été exhumés. MDCCLX. (Petit in-12 de xliv-48 pages.) Les extraits qu’on trouve ici sont empruntés aux pages xiv-xxxiv.