Page:Racine - Abrégé de l’histoire de Port-Royal, éd. Gazier, 2e éd.djvu/231

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Briquet y avait la principale part. La sœur de Brégy voulait aussi s’en mêler : elle avait quelque vivacité, mais son tour d’esprit était faux et n’avait rien de solide.

Elles confièrent deux ou trois coffres de papiers à M. Arnauld lorsqu’elles furent dispersées. C’est par ce moyen qu’on a eu les Constitutions de Port-Royal et d’autres traités qu’on a imprimés.

M. Nicole a travaillé seul aux préfaces de la Logique et à toutes les additions. La première, la deuxième et la troisième partie ont été composées en commun. M. Arnauld a fait toute la quatrième.