Page:Racine - Abrégé de l’histoire de Port-Royal, éd. Gazier, 2e éd.djvu/21

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


jours la postérité, un Essai de bibliographie port-royaliste indiquera les ouvrages à consulter.

Au texte de l’Abrégé sont ajoutées quelques Particularités recueillies par Racine lui-même. Enfin, comme l’Abrégé s’arrête à l’année 1665, et que Port-Royal a péri en 1709, il fallait bien présenter un résumé des événements qui se sont accomplis durant ces quarante dernières années. Mais qui donc oserait continuer Racine ? Faute de mieux, le lecteur curieux trouvera réimprimé ici un Abrégé chronologique publié en 1760 par un port-royaliste fervent qui a cru devoir garder l’anonyme ; quelques coupures ont été jugées nécessaires, mais le texte conservé est reproduit sans changements ; il donne tous les renseignements désirables.

Dans ces conditions, l’Histoire de Port-Royal de Racine, « le plus parfait morceau d’histoire que nous ayons dans notre langue », — c’est Boileau qui la jugeait ainsi —, peut être présentée sans crainte aux lettrés délicats ; elle les intéressera, elles les instruira ; puisse-t-elle leur inspirer le désir d’étudier à fond une histoire si touchante !