Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


PICARDENT — PIED

8r

PiCARDENT. « C(ou’û\oa)picardent. » II, 130. «… vn grand vinoble faid de toutes efpeces de vignes, comme Phalernc… Picardcnt, Arbois… » III, 132.

Picardie. Jeu. « A la Picardie. »

I, 80.

PiCATiON (Picatio, action d’en- duire de poix). Voir Dropace.

Picote. Variole. « L’vn y auoit la picote, l’aultre le tac, l’aultre la verolle… » II, 454.

Picoter. Jeu. « K picoler. » I, 81.

Picotin. Au propre. «… feift donner à fa iument vn picotin d’auoyne… « I, 130.

— Au figuré. « Eternellement y fera le peut picotin ou mieulx. »

II, 92 et IV, 237. PiCQUAROME. Jeu. « Au picqua-

rotne. » I, 82.

PiCQUE. C’est bien rentré de picques, de picques noires, bien rencontré de picques. Se disait à une per- sonne qui prenait la parole mal à propos, ou qui p.irlait à tort. « (yeft (dift le moyne) bien ren- tré de piques. » I, 167. « A l’aul- tre, dift Panurge. Cejl bien ren- tré de picques noires. » II, 387. « C’ejl (dift Epiftemon retour- nant de fes affaires) bien rentré de picques noires. » 453. «… que diable ces mots là rencontrent de picques comme crottes de cheure. » III, 214.

PiCQUEE. « Le quart (taureau) fut abandonné au long bois, fauoir eft picquees, partufanes, haie- bardes… » III, 399.

PicQUER. Voir Mouclie.

PiCQUET. Jeu. (i Au picquet. » I, 82.

P1CQ.UIER. Voir Escoulpetier, Har- quebousier.

PiCTZ (Pectus, poitrine). «… tu as le pict : ;^ affez mal propor- tionné. ) » II, 125.

Pie. Voir Crocquer, Galland, Mai- gre.

— Jeu. « Aux pies. » I, 81.

— Crocqneur de pies. Voir Couraige.

PiECA, Piec’a. «… ie Ituïïe piec’a liault en l’aer. » l, 23. Voir /« , Mareschal.

Pièce. « Les Sindicqs nous en donnèrent vne piccc pour du pain. » III, 42. n… metoient furieufement en pièces, veaux, moutons, & brebis toutes vi- ues… » 146. Voir Laboureur.

— Pièce de four. Voir Dariolc.

— En pièce, avec une néga- tion. « le n’en ferois en pièce marry. » II, 253.

Pied. «… Panurge emmancha en vn grand pal les cornes du che- ureul, & la peau, & le pied droit de deuant d’icelluy. <) t, 346. «… ilz (ceux qui plantent choux) ont toulîours en terre vn pied : l’aultre n’en eft pas loing. » II, 357.

— Pied, en parlant d’un pi- geon. « C’eftoit vn pigeon… Si fortune aduerfe feuft à Panta- gruel aduenue, il y euft des ieflz noirs attaché es pieds : mais pour ce que tout luy eftoit venu à bien… luy attacha es pieds vne bandelette de tafetas blanc… » II, 278.

— Pied de poule. Sorte de chiendent. «… tout ainû que les faulconniers dauant que paiftre leurs oyfeaux les font tyrer quelque pied de poulie, pour leurs purger le cerueau des phlegmes, & pour les mettre en appétit… » I, 153.

— De pied en cap. «… en vn moment elles eftoient preftes & habillez de pied en cap. » I, 205.

— Pieds poudreux. «… par cefte feule raifon, qu’on ne s’en va pas des foyres, comme du marché, & qu’auions les pieds pouldreux. » III, 47 et IV, 323.