Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


NAYER

NECTARIQUE

39

Nayer, Noyer. Au propre et au figuré. « Nous noyons icy… » I, 141. «… lors que Gargan- tua beut le grand traid, cuy- derent noyer en fa bouclie… » 142. «… ferois ie en dangicr de noyer… » 150. «… ic me naye, ie me pers, ie m’ef- guare… » II, 34. « Le marchant tout effrayé de ce que… périr voyoit & noyer (es moutons… » 296. «… ie naye, ie naye, mon amy, ie naye. » 359. « Certaines années la pluye a efté exceiFiue & nayoit le Grain. » 485. Voir Malvesie.

Nazarde. « Mais pour chafcune paffade ilz ne ont que vne na- larde… » I, 365. « Le fang bouillant, comme na : iardes mul- tipliées. » II, 376. Voir Cbic- qtienaude.

Jeu : « Aux naxardes. »

Nazarder. «… le naxflrdoit auec- ques la veiBe de porc… » II, 211. «… de la veffie il vous tiax_ardoit… Cela prasfagift que d’elle ferez battu, na-ardé… » 216. «… n’hazardons rien, à ce que ne foyons na^ardei. » 464.

Ne. h’e de tie subsiste souvent devant une voyelle, sinon dans la prononciation, du moins dans l’écriture et l’impression. « Que ne enuoyas tu la mort à moy…? » I, 250. «… fi mieulx ne eu…. » 231. «… vous ne er- rerez en Arithmétique pratic- que. » II, 26. «… plus eftoit que ne es homme de bien. » 249.

Ce mot est fréquemment sup- primé dans les phrases interro- gatives. « Rocquetaillade nafquit il pas du talon de fa mère ? » I, 27. « Vouldrois tu poiniît faire quelque fortie…? » II, 2. «… faifons nous pas bien les Diables ? » 317. « Difl il pas

vray…? » III, 235 et IV, 354. iVe. Ni. « Il ne coinien mal ne infedion. » I, 2. «… tie de pieds 7ie de mains… » 6. «… ic ne perdiz ne emploiay… » 6. «… ilz ne eurent ne vent ne courant. » II, 369. — L’e de ne ainsi employé s’élide souvent devant une voyelle. «… fans dropace, pication, « ’ autre mé- dicament. » III, 78. «… ie ne les peu mafcher « ’ aualler… » 125. «… il n’y eut rien perdu n’ efgaré. » 413. — Il arrive néanmoins très fréquemment que l’élision n’a point lieu. «… fy iamais k luy defplailir, ne à fes gens domniaige, ne en fes terres ie feis pillerie… » I, iio. «… non aultrement ne en aultre condition… » II, 79. Ne plus ne moins. Voir Moins. Ne dea. Exclamation. Voir Dca.

Neade (Nvià ? , vT/iSot ;). «… bertes nommées Neades… » II, 490.

Nean’t. « Pour néant boyt qui ne s’en fent. » I, 22. « Autres de neanl faifoient chofes grandes, & grandes chofes faifoient.i néant retourner. » III, 81. Voir Appeau Ix.

Neantmoins. Voir Ce, p. 117, col. I.

Neares. «… Neares, Stères, Cer- copiteques… » III, 121.

Nearins. Officiers de Q.uinte-Es- sence. III, 75.

Nebulon {Ncbnlo, vaurien). Voir Flagitiose.

Nécessité. Voir De, p. 178, col. 2.

Necromantie. « Voulez vous eu fçauoir… par Necromantie ? » II, 126.

Nectar. « Neâar. vin des dieux, célèbre entre les poètes. « III, 196. Voir Biissar.

Nectarien. Voir Régurgiter.

Nectakique. Voir Deificque,