Ouvrir le menu principal

Page:Rabelais marty-laveaux 06.djvu/248

Cette page n’a pas encore été corrigée


240

VERTUEUSEMENT VESTE

voir de produire certains effets. «… parlons… de la vertus, propriété, efficace & nature, de tout ce que -leur ertoit feruy à table. » I, 87. Voir Eau.

Jurons :

Vertus heufde hoys. Voir Bcuf.

JWtus Dieu, Par la vertus Dieu, etc. Voir Dieu. — Invo- cation. « O la vertus de Dieu (s’efcria Panurge) nous foit en ayde. » II, 147.

Vertu des Extravagantes. III, 211. Voir Extravaguanies.

Vertus de froc. Voir Froc.

Vertus guoy, Vertu go\. II, 34, 352 ; III, 112. Voir Guoy.

Vertus d’un petit poisson. II, 387. — Vertus d’aultre que d’un petit poisson. II. 159. — Par la vertus non pas d’un petit poisson. I, 126.

Vcrtui de Styx. II, 238 ; III, 195.

Voir Expulsif, Hanehane, Hor-

rificque, Imbécillité, Impotence,

Latent, Mortifier.

Vertueusement. «… donnans

cour.ige aux compagnons de

vertneufement combatre… » III,

150. «… euffiez veu Pan…

auec fa flufte ruftique les exciter

à vert neuf ement combatre. » 151.

Vertueux. «… foy monftrer

vertueux 3.\.\ combat… » II, 403.

Voir Nourrir.

Veuvaine. «… la facre herbe

Veruaiiic. » II, 279. Veuvecine (Vervecinus, de mou- ton). Voir Perforaminè. Vervelle. Anneau qu’on passait

au pied du faucon. Voir Ject. Vesn’e. «… comment Pantagruel de fes petz engendroit les petitz hommes, & de fes vefnes les petites femmes. » I, 345. «… d’vne vefnc qu’il fift, en- gendra autant de petites fem- mes… » 347.

Vesner. « S’il vefnoit, c’eftoient botines de cordouan. » II, 382. «… ilz vefnent, ilz pedent, ilz rottent copieufement. » 420. Voir Faulx, Pcdcr.

Vespertin (Vcspcrlinus, du soir). Voir Collation.

Vfspres. Voir Clairet.

Vesquit. Vécut. Voir Vivre.

Vessaille. «… feut décrété, que pour l’heure on chafleroit des cieulx… toute cefte vejfaille des Déeffes… » II, 62.

Vesse. «… voicy de belles fa- uates d’hommes, & de belles vejfes de femmes, il les fault marier enfenible. » I, 348. « Vu auerlant caufant auecques vne ieune gualoife luy difoit. Vous en fouuieigne, vejfe… il l’a appellee Veffe. En nos pays vous ne pourriez plus oultragcr vne femme que ainfi l’appel- lant. 1) II, 302. Rabelais fait un jeu de mots, le mot vesse signi- fiant femme de mauvaise vie.

VussER. Voir Faulx, Vessir.

Vi.ssiE, Vessye. « Autres faifoient de vejfies lanternes… » I, 81. Voir Expurger, Guogue, Lan- terne, Na : ;arder.

Vessir, Vesser. Voir Baudemcni, Faulx, Fianler.

Vestale. « C’eft… couftume du tout contraire es Inftitutions iadis obferuees en la réception des pucelles Ve/lales… » III, 21. — Festes Vestales. « On moys de luin, au iour des fefies Vef- tales… » II, 269. « Veftales. feftes en l’honneur de la deelTe Vefta en Rome, c’eft le fep- tiefme iour de luing. » III, 197.

Vestanpen’arderye. « En fécond feniice… De la friande vejlan- penarderye. « III, 219.

Veste fFrj/iV, vêtement.) «… nous n’auonsque la vite, & lat’s/ ? «… » III, 279. Voir Opignerè,