Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


MANGER — MANTHE

Manger, Menger. «… mangco\t fon p.-iin blanc le premier… » I, 45. «… ilz ne inavgeiil mie pour viure, ilz viueut pour man- ger… » II, 80.

Figurément. «… ilz mangent la merde du monde, c’eft à dire les péchez… » I, 148.

Je mengeue. «… ie bois & mengeue ordinairement chez Monf’ le Cardinal du Bellay… » III, 561.

// mangeue. « Celluy… a grande enuie de mafcher merde, qui d’icelle le fac mangeue. » I, 20. « . . la rouille luy man- geue le foye… » I, 276. «… vos falades de toutes les fortes que l’on mangue de par deçà… » III, 340.

Que nous mangeons. « Noftre Seigneur veult… que nous man- geons noftre pain en la fueur de nos corps… » II, 355.

«… on fe fafche de tous iours vn pain manger. » II, 431. « A petit manger bien boire. » Voir p. I, col. I.

Manger sans desguainer. Voir Cocquecigrue.

Voir Bled, Chier, Heure.

Mangeur. «… en la façon que Homère appelle le roy inique Demovore, c’eft à dire mangeur de peuple. » II, 17. Voir Basau- chien, Grignoteur.

Mangoire, Mangeoire. Voir In- staller.

Maniable. « Il eft autant mania- ble & facile à nourir qu’vii aigneau. » II, 283.

Maniacle, Maniaque. «… les Maniacles Piftoletz… » II, 385. «… Capucingaux, plus triftes, plus maniaques, & plus fafcheux qu’efpece qui fuft en toute rifle. » III, 19. Voir Ecstaiique.

Maniement, Maniment. «… le maniment de l’Empire… » II,

56. «… ma« »HeK/ des affaires… » 91.

Manière. «… par manière de dire… » III, 394. «… troys manières de gens… » Voir Des- tiné. — Voir Enfanter.

Manifeste. «… folutiou de con- tinuité manifejle… » I, 292.

Manifesté. Voir Evidence.

Manifestement. «… il auoit veu apertement, vifiblement, mani- fcfleineut… » II, 452.

Manifique. «… manifique tem- ple… » III, 144. «… Emeraude, plus… manifique qu’onques ne fut celle de Serapis… « 159.

Manigouixe. «… fécond fer- uice… Des manigoulles de le- uant. » III, 219.

Manillier. Marguillier. « lafon eftoit manillier. » I, 366. «… trois manilliers de l’Ec- clife… » II, 447. Voir Lanler- iiier.

Manne. «… manne celefte de bonne doiflrine… » I, 255. «… celefte manne de honefte fçauoir… » 308. «… fus fes feueilles délicates (le pantagrue- lion) nous retient le fin miel du ciel, c’eft la Manne… » II, 243.

Manoir, Mannoir. «… le ma- noir de Aufter… » II, 238. « Comment le bon Macrobe ra- conte… le manoir & difceffiou des Heroes. » 361. «… le ma- noir de Vérité… » 465. Voir Arête, Deifique, Haultain.

Manthe, Mente, Menthe. «… en temps de guerre ne mange, & ne plante manthe… Car… l’hom- me bleffé s’il a… manié ou mangé manthe, impofl"ible… eft luy reftreindrelefang. » III, 147. Ce mot est souvent employé pour faire une équivoque à menlerie. «… velours figuré à fueille de menthe, près d’Ouy-