Ouvrir le menu principal

Page:Rabelais marty-laveaux 06.djvu/156

Cette page n’a pas encore été corrigée


148

RIBAUDAILLE — RIEN

RiBAUDAiLLE. «… pourucu qu’oii ne le fignalt de ribaudaiUc… »

I, 272.

RiBAULD, RiBAULT. «… vn ri- bauld canonnier qui eftoit au machicoul5’s… » I, 136. « A mort, ribault, à mort… » 359. «… il eftoit puiflani ribault. »

II, 314. «… les ribaulx ma- riez… » III, 116. Voir Fabu- leux, Morpion, Nenufar, Puissant.

Ribaulde. «… voftre femme fera ribaulde, vous coqu par confequent. » II, 61. «… ma femme fera aufïï belle & aduc- nente comme fa Venus : mais non ribaulde comme elle… » 62. « Qui faid les femmes ribauldes ? » 74. (’… deteflant fort & ferme la melchanceté des ribauldes ma- riées… » 141. «… iamais voftre femme ne fera ribaulde, fi la prenez iifue de gens de bien… » 148.

RiBLEUR. Coureur de nuit, débau- ché. «… bateur de pauez, ri- bleur s’il en eftoit à Paris… » I, 295. Voir Eschancrè.

RiBON RiBAiNE. Bon gré mal gré, de façon ou d’autre. « Qui faid le fainft fiege apoftolicque en Rome de tout temps & au iour- dhuy tant redoubtable en l’Vni- uers, qu’il fault ribon ribaiue, que tous Roys, empereurs, po- tentatz, & feigneurs pendent de luy… ? » II, 4)8.

RiCASsER. «… les filles commen- cèrent ricajfer entre elles. « II, 452.

Riche. «… ie ferois plus riche que lacques Coeur ne fuft onc- ques. » III, 354. Voir Autant, p. 61, col. 2.

RiCHiNANT. Richinant des dénis. « La vieille refta quelque temps en filence penfiue & richinantc des dens… » II, 87.

Ricochet. La chanson de Ricochet.

« ■\oftre confeil… femble à la chaujon de Ricochet : Ce ne font que farcafmes, mocqueries, & redidcs contradiftoires. » II, 53.

Ricqueracque. Voir Feu.

RiDDE. Monnaie d’or. «… beaulx moutons à la grande laine, belles Riddes, beaulx Royaulx… » II,

Rien. Rien précédé de l’article masculin. « Cefte finefTe, dift frère lehan, eft extraire d’oc- culte Philofophie,& n’y entends, au diable, le rien. « III, 105.

— Substantif indéterminé. « Voulez vous rien mander à la riuiere ? » I, 22. « Entendez vous rien là ? » 260. «… doref- nauant diiftes qu’à Dieu rien foit impolTible. » III, 164. «… fça- uez vous rien de nouueau ? » 232. «… fauldra… que me mandez… fi rien auez entendu pour plus efclaircir le cas & la matière. » 359. Voir Brodeur, Obsister, Ouïr, Oultrepasser. — Sans rien faire. « Donne ordre qu’ilz ne viuent en gentilz ho- mes : de leurs rantes, sans rien faire. » II, 135 et IV, 247. — Adverbialement. Voir Boutée.

— Rien accompagné de la né- gation. «… tel eft veftu d’habit monachal, qui au dedans « ’eft rien moins que moyne… » I, 4. « Il n’y a rien fi vray… » 148. Voir Houstil, Ne, Ocieux, Oul- t rayer.

— Rien employé avec ellipse de la négation. « Vous doncques ne croyez ce qu’efcript Hero- dotes…? Rien moins, refpondit Pantagruel. » II, 96. «… les quelz tirent par chafcun an de France en Rome quatre cens mille ducatz, & d’aduentaige. Eft ce rien cela ? dift Homenaz. » 456. Voir Derrière. — Que rien plus. «… ils font tous tant bons,