Ouvrir le menu principal

Page:Rabelais marty-laveaux 06.djvu/130

Cette page n’a pas encore été corrigée


122

QUE

uertiray le Ro\’ des énormes abus qiie font forgez céans… » 75. «… l’introduifoit es com- paignies des gens fçauans, que là elloient… » 85. «… oullez cefte rouppie que vous pend.111 nez. » I jo. K… condderant l’alfiete de la ville, que elloit en lieu hault & aduentageux… » 177. «… ne m’aduint oncques de mentir ou afleurer cliofe que ne feull véritable. » 217. Voir Ce, p. 116-117, Deshraguetter, Expédient, Intronificquè, Mons- treiix, Nice.

Souvent le pronom que sujet est employé sans antécédent : «… & (que pis ell) faift impof- tures & lafches tours… » I, 57. «… mais (que pis eft) les oul- tragerent grandement… » 97. «… « Sv ;</« <> plus eft couurit toutes les chiennes du pays… » 156. « Que pis eft, on fe mocquoit de luy… » II, 430.

Que précédé d’un participe passé avec une valeur attribu- tive. « Venu que fut, raconta l’ertat oiiquel auoit trouué les ennemys… » I, 135. « Defcendu que feut, le Moyne fe deffift de tout fon arnoys… » 157. « Ar- riué qu’il fut on le mena en l’eftable… » III, 32. « Entre que(ut{s tranfportaau Palais… »

343-

Que dans l’interrogation di- recte et dans l’interrogation in- directe. Que diable, que dianlie. « Que diable ont les Roys & grans Princes ? » III, 114. Voir Diable, Diantre.

Que dans l’interrogation in- directe. «… ic n’y f^auroys que faire ny dire. » I, 355. « Les François en fcauroient bien que dire… » III, 344. Voir Mordre. Q.UE. Conjonction. La voyelle ne s’élidc pas toujours. «… il veii

que au derrière eftoit encores vn aultre pertuys… » I, 293.

D’autres fois au contraire que se réduit.à q’. « Pleuft à dieu q’vn chafcun fceuft aufTi certai- nement fa généalogie. » I, 9. « le ne boy en plus q’xnt ef- ponge. » 22. « Le voltigeur de Ferrare n’ertoit q’vn finge en coniparaifon. » 89.

Que au commencement d’vne proj^osition complétive. «… la mcre regrettant que n’eftoit auor- tée en tel tant trifte & malheu- reux enfantement… » II, 224.

Que dans diverses locutions conjonctives. «… affin que… vn chafcun les peuft… à fes fuc- cefleurs & furuiuens bailler comme de main en main, aiufy que vue religieufe Caballe. » I, 215-216. « . . alors que eftiez liors de propos… » 215. \’oir A, p. 5, col. 2, Ainsi, Avant, Ce, p. 117, col. 2, Combien, Devant, Heure, Mode, Ore, Pour, p. loi, col. 2, Premier, Si.

Que remplaçant soit un pro- nom relatif précédé d’une pré- position, soit où. «… i’ay veu le temps que ie faifois diables de arguer. » I, 71. « Pourquoy ne fuyuons nous fon exemple, & comme il faifoit ne faifons nous en toutes les contrées que palfons ? » III, 58. Voir A, p. 5, col. I.

Que avec ellipse du verbe principal. «… car hardiment que fainft Antoine me arde fy ceulx taftent du pyot qui n’au- ront fecouru la vigne. » I, 105.

Que dans une proposition in- diquant le but ou la consé- quence, avec le sens de afin que ou de telle sorte que. «… alloit (S : venoit fans des pieds à rien toucher, que à grande courfe on ne l’euft peu acoacepuoir. >>