Ouvrir le menu principal

Page:Rabelais marty-laveaux 06.djvu/129

Cette page n’a pas encore été corrigée


QUARTAINE

QUE

121

aiifes… » 270. « La muraille de la porte du palais efloit pour quarte face. » III, 397. Voir Ba- lais.

Fiehre quarte. Voir Fiehvrc.

Substautivenieiit. Quart,

quarte. Mesure pour le viu. «… d’vne elpaule de mouton il ne fcroit que deux morceaux, & d’vne quarte de vin qu’vn traid. » III, 114. Voir Aiguil- lette.

Quart de sentences. «… ie vovs de nouueau percer mon tonneau. Et de la traiâe… leurs tirer du creu de nos paiTetemps epicenaires vn guallant tiercin, & confecutiuement vn ioyeulx quart de fcnicnccs Pantngruelic- ques. » II, II et IV, 204, note sur la ligne 31 de la page 304 du tome I. Voir Bussar, Puiser. QuARTAiNE. Ficbvre quartainc.

Voir Fiebvre. QuARTEMENT. «… tiercemcnt de fa noblelTe, qnartement de fa beaulté corporelle. » I, 60. « Quartcment, par feruente ef- tude. » II, 152. Quartier. Quartiers de la lune. «… il vifita les régions de la lune, pour fçauoir li à la vérité la Lune n’ertoit entière : mais que les femmes en auoient troys quartiers en la telle. » I, 382- 383.

Quartiers hrisans. «… de trois quartiers brifans. » III, 98. Voir Amphicyrce.

Quatrième partie du cours de la lune. Voir Bolincur.

Quatrième partie de l’année. « La defpence de laquelle rapor- tée à Ion bureau ne montoit par quartier gueres plus que le ma- riage d’vne Tigrelîe Hircanic- que, comme vous pourriez due 600000. maliiedis. » II, 41. ~^UAS. Cas. « le donne au diable

en quas qve de ma vie Preigne à mercy leur vente de que- noilles. » I, 13.

QuAsr. «… ie fuis contrainâ : de recourir encores à vos aulmof- nes, car les trente Efcus qu’il vous pleurt me faire icy liurer font quafi venus à leur fin… » III, 361.

Quatre. « Couraige, couraige (dift il) ne vous fonciez au rel\e, & laiflcz faire aux quatre bœufz de deuant. » I, 26 et IV, 82.

Quatre hœujs. Juron. «… fi l’iniquité des hommes eftoit aufli facilement veue en ingé- nient categoricque comme on congnoifl moufclies en laid, le monde, quatre bœuf : ^, ne feroit tant mangé des raiz comme il ert… » 274.

Les quatre estais. Voir Estât.

QuATRiDiEN (Quatriduuvi, espace de quatre jours). « Pantagruel… fembloit non contant du feiour qiiatridien que nous terminoit Aeditue… » III, 26.

QuAU. Pe le quatidc. II, 175. Par le corps Dieu. Juron poitevin.

QuAU. Mot limousin. Noh Laissas.

QuAU. Mot gascon. «… quau feys tu… ? » II, 202 et IV, 260.

Que. Pronom relatif et interroga- tif. Que fait souvent fonction de sujet, et serait alors remplacé dans la langue moderne par qui. « Que font homonymies tant ineptes… » I, 37. « Elle eft blanche plus que choie que foit. » 40. « Comme vous auez le did d’vne vieille que n’auoit dens en gueulle… » 41. «… de l’or- febure qui les feift & : de la da- moifelle, que les portoit. » 52. « Et fut l’an mil quatre cens & vingt, de la verdie que luy vint. » 58. «… confidera les greffes cloches que eftoienl ef- dicles tours… » 66. «… ic ad-