Ouvrir le menu principal

Page:Rabelais marty-laveaux 06.djvu/110

Cette page n’a pas encore été corrigée


I02

POURPOINCT

POURTANT

rien ue délibère, que le bon père en dormant ne congnoiffe. » 121. «… auoir… difcouru, / ; ro- penjè, & refolu, de qui & de quelz celluy iour ilz pourront ti- rer denares… » 268. Voir Issue.

PouRPOiNCT, Pourpoint. « Le pourpoint de drap d’or, d’argent, de velours, fatin, damas… » I, 202-203 et IV, i’)4. «… fus poine de me mettre en pour- poind pour cuyre les petitz paf- tez. » II, 343. Voir Champ, Festoyer, Nauchier.

PouRPRis. Enceinte. «… En ce pourpris… » III, 175.

PoURQUOY. La cause poiirquoy. «… la cause pourquoy ilz l’a- uoyent gros à l’equipollent, c’eftoit que… » I, 299. « Com- ment Bridoye expofe les caufes pourquoy il vifitoit les procès qu’il decidoit par le fort des dez. » II, 190. « C’eft la caiife, Monfeigneur, pourquoy ie metz la plume au vent… » 251. « C’eft la caufe pourquoy ie me fuis aduifé de le taxer pour plus feu rement eftre tenu à Poiâiers, par les melTagers… » III, 352-

355-

Pour quoy interrogatif. « Pour quoy mefdifoit il des bons pères de religion ? Pour quoy les auoit il chafle hors fa chambrer… Poitr quoy… ne leurs ordonnoit il… quelques bribes ?… » II, 113. «… Cupide… interrogé de fa mère Venus, pour quoy il n’affailloit les Mufes ?… » 155.

Fourreaux, Porreaulx. «… il eft de la nature des pourreaux, es quelz nous voyons la tefte blanche, & la queue verde droi<fle & viguoureufe. » II, 137. Voir Chou, Cibot, Foulque.

PouRREE. Voir Chier.

Pourrir. Voir Jamhe, Misérable- ment.

Poursuivre, PouRSUYVRE.« Iceulx ie fuis d’aduis que nous pour- fuyuons… » I, 139. Voir Entre- prinse.

PouRSUYVANT. «… commc s’il deuft iouer le rolle de quelque Amoureux ou Pourfuyuant en quelque infigne comœdie… » II, 248.

Pourtant. « Maintenant tel eft noftre bon frère lean. Pourtant chafcun le foubhaite en fa com- paignie. » I, 149. « Il luy fou- uint de ce que auoit raconté Epiftemon, comment eftoient traidez les Roys & riches de ce monde par les champs Elifees, & comment ilz gaignoient pour lors leur vie à vilz & falles mef- tiers. Pourtant vn iour habilla Ibnditft Roy d’vn beau petit pourpoint de toille tout defchic- queté… » 371. «…refpondent… qu’il n’auoit la veue tant bonne comme de couftume… Pourtant ne congnoiffoit il tant diftinfte- ment les poindz des dez… » 186. «… en telle ou telle façon mourir eft en la faiufte volunté de Dieu. Pourtant icelluy fault inceffamment implorer… » II, 353. «… ieclez vous au plonge dedans le profond de l’eau, ia ne ferez pourtant mouillé. » 356. «… ié délibéré dedans huiftaine démolir iceluy figuier : pourtant quiconques… aura à fe pendre s’en depefche pronipte- ment… » III, 193. «… fon fe- crétaire qui eft bien de mes amis prend le pacquet… Pour- tant n’y a difficulté finon depuis Lion iufques à Poiftiers. » 352. Voir Adianlos, Fillol.

Non pourtant. «… mais en fin ne nafquit d’elle qu’vne pe- tite fouriz. — Non pourtant (dift Panurge) ie m’en foubrys. » II, 119 et IV, 244.