Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


des caphars, heretiques, faux prophètes, à la malignité des usuriers, faux monnoyeurs, rongneurs de testons, n’a l’ignorance, impudence, imprudence des médecins, cirurgiens, apoticaires, n’a la perversité des femmes adultères, venefiques, infanticides : attribuez le tout à leur ruine indicible, incroiable, inestimable mefchanceté, laquelle efl continuellement forgée & exercée en l’officine des Chats-fourrez : & n’ell au monde congnue^ non plus que la cabale des Iuifs : pourtant n’efl : elle deteftee, corrigée, & punie, comme feroit de raifon. Mais fi elle eft quelque iour mife en euidence, & manifeftee au peuple, il n’ert, & ne fut Orateur tant éloquent, qui par fon art le retint : ne loy tant rigoureuie & dra- chonique, qui par crainte de peine le gardaft : ne magiflrat tant puiiïant qui par force l’empefchaft, de les faire tous vifs là dedans leur rabuliere felonne- ment brufler. Leurs.enfans propres Chats-fourrillons & autres parens les auoyent en horreur & abomina- tion. C’etî pourquoy auffi que Hannibal eut de fon père Amilcar, fouz folennelle & religieufe adiuration, commandement de perfecuter les Romains, tant qu’il viuroit : ainfi ay-ie de feu mon père iniondion icy hors demeurer, attendant que là dedans tombe la fouldre du Ciel, & en cendre les reduife comme autres Titanes, prophanes, & theomaches : puifque les humains tant & tant font des corps endurciz, que le mal parmy eux aduenu, aduenenc & à venir ne recordent, ne fentent, ne preuoyent : ou le fen- tens n’ofent, ne veulent, ne peuuent les extermi- ner. Qu’effe cela, dill Panurge, ha non non ie n’y vois pas par Dieu, retournons. Retournons dis-ie de par Dieu. Ce noble gueux m’a plus fort eftonné, que fi du Ciel en automne. euft tonné. Retournans