Ouvrir le menu principal

Page:Rabelais marty-laveaux 03.djvu/412

Cette page n’a pas encore été corrigée


404 LETTRES ET DOCVMEN’TS.

hommes d’armes i’ay icy mis à leur honneur & louange.

Le feigneur Robert Strofïï.

Le feigneur de Maligni.

S, Auerfo de Languillare.

S. de Malicorne le ieune.

M. lean Baptille de Viftorio.

S. de Piebon.

M. Scipion de Piouene.

S. de Villepernay.

Spagnino.

Baptifte, picqueur du feigneur AmbafTadeur.

Le caualcador du feigneur Robert.

lean Baptifte Altouiti.

S. de la Garde.

Ces deux derniers ne furent au combat, par ce que quelques iours dauant la fefte, foy effayans dedens les thermes de Diocletian auecques la compagnie, au premier fut vne iambe rompue, au fécond, le poulie taillé de long. Ces deux bandes donques entrans fièrement en la place furent rencontrées de fon Excellence & de fes compagnies. Alors fut l’efcar- mouche attaquée des vns parmy les autres en braueté honnorable, fans toutesfois rompre lances ny efpees. Les derniers entrez toufiours foy retirans vers le fort : les premiers entrez toufiours les pourfuyuans, iuf- ques à ce qu’ilz furent près le folfé. Adonques fut tiré du chafteau grand nombre d’artillerie grofTe & moyenne, & le retira fon Excellence, &fes bandes en fon camp : les deux bandes dernières entrèrent dedens le chafteau.

Cefte eîcarmouche finie fortit vn trompette du chafteau enuoyé deuers fon Excellence, entendre fi fes cheualiers vouloient faire efprouue de leurs ver-