Ouvrir le menu principal

Page:Rabelais marty-laveaux 03.djvu/402

Cette page n’a pas encore été corrigée


39+

LETTRES ET DOCVMENTS.

mille autres. Et eft vn poinft fus lequel les Plato- niques ont fondé la participation de diuinité es Dieux tutelaires, lefquelz noz Théologiens appellent Anges gardians. Mais ce propos exccderoit la iufte quantité dVne epillre. Tant eil : , que Ion creut par les banques celles nouuelles fi obllinément, que plufieurs de la part Françoife fus le foir en feirent feuz de ioye, & marquèrent de croye blanche fus leurs calen- diers ccfte faufte & heureufe iournee. Sept iours après furent ces bonnes nouuelles plus au plein aue- rees par quelques courriers de banque, venans vns de Lyon, autres de Ferrare.

Mes Seigneurs les Reuerendiffimes Cardinaux François qui font en celle court Romaine, enfemble le feigneur d’Vrfé AmbalTadeur de fa Maiefté, non ayans autre aduis particulier, delayoient toufiours à declairer leur ioye & alaigreffe de celle tant defi- ree naiflance, iufques à ce que le feigneur Alexandre Schiuanoia gentilhomme Mantuan, arriua au premier iour de ce mois de Mars expreiïement enuoyé de la part de fa Maiefté, pour acertainer le Père faint, les Cardinaux François, àAmbaftadeur, de ce que deffus. Adonques furent faits de tous coftez feftins & feuz de ioye, par trois foirs fubfequens.

Mon Seigneur Reuerendiflime Cardinal du Bellay non content de ces menues & vulgaires fignifications de lieffe pour la naiffance d’vn fi grand Prince deftiné à chofes fi grandes en matière de cheualerie, & geftes héroïques, comme il appert par fon horof- cope, fi vne fois il efchappe quelque trifte afpecl en l’angle Occidental de la feptieme maifon : voulut (par manière de dire) faire ce que feit le feigneur lan lordan Vrfin, lors que le Roy François d’heureufe mémoire, obtint la vidoire à Marignan. Iceluy