Ouvrir le menu principal

Page:Rabelais marty-laveaux 03.djvu/395

Cette page n’a pas encore été corrigée


Privilège accordé par François Premier à Maiftre Françoys Rabelais.

RANCOYS p<2r la grâce de Dieu Hoy de France, auPrœuojldeParis, Bailly de Rouen. Senefchaulx de Lyon, Tholoufe, Bordeaulx, & de Poiélou, & a tous noi lufiiciers, tr officiers, ou a leurs Lieutenans, & a chafcun d’eulx fi comme a luy apartiendra falut. De la partie de nojhe aimé &feal maijire Françoys Rabelais douleur en Medicine de noJhe Vniuerjité de AIontpellier,nous aeftéexpofé, que icelluy fuppliant ayant par cy dauant baillé a imprimer plufieurs Hures, mefmement deux volumes des faiéli & diàli Heroicques de Pantagruel, non moins vtiles que deleélables, les Imprimeurs auraient iceulx hures corrumpu & peruerty en plufieurs en- droiélj, au grand deplaifir & détriment dudid fup- pliant, & prœiudice des leéleurs, dont fe feroit abjlenu de meéîre en public le rejle & fequence des diéli faiéli ^ diéli Heroicques. Ejlant toutesfoys impor- tuné lournellement par les gens fcauans & Jludieux de noftre Royaulme ù" requis de meélre en l’vtilité comme en imprejjion la diéïe fequence : Nous aurait