Ouvrir le menu principal

Page:Rabelais marty-laveaux 03.djvu/389

Cette page n’a pas encore été corrigée


A MONS"". M^ ANTOINE HVLLET. 381

venue, comme vn fang greal, & vne féconde voire quinte efTence. Ergo ueni, Domine, & noli tardare, i’entens, faluis laluandis, id ert, hoc ell, ians vous incommoder ne dirtraire de vos affaires plus vrgens. Monfieur, après meftre de tout mon cœur recom- mandé à voftre bonne grâce, ie prierai nollre Sein- gneur vous conferuer en parfaite fancé. De faint Ay ce premier iour de Mars.

Voftre humble Architriclin & Ami Franc*. Rabelais Médecin.

Monf^ lelleu Pailleron trouuera ici mes humbles recommandations à fa bonne grâce, aulïï à Madame lefleue & à Monf^ le bailliuf Daniel & à tous vos autres bons Amis & à vous. le prierai Monf^ Le Seeleur menuoier le Platon, lequel il mauoit prêtée. le luy renuoierai bien tort.

"W