Ouvrir le menu principal

Page:Rabelais marty-laveaux 03.djvu/240

Cette page n’a pas encore été corrigée


232 ? AyTAGRVELI.V£ PROG.VC STIC A TI OX.

ûem a gen.s firailchement axriuez font. Quelles nouuelles.- içauez vous rien de nouueau ? Qui dictr qui bniicl par le monder Et tant y font attentife, que fouuent le courroulTent contre ceulx qui viennent de pays ellranges fans apporter pleines bougettes de nouuelles, les appeUant veaubc. & idiotz.

Si doncques comme ’Û2 font promptz à demander nouuelles, autant ou plus font ilz faciles à croire ce que leur eil annoncé. Deburoit on pas mettre gens dignes de foy à gaiges à l’entrée du Royaulme, qui ne feruiroient d’autre chofe finon d’ezaminer les nou- uelles qu’on apporte, & à fçauoir fi elles font véri- tables r Ouy certes. Et ainfi ha faid mon bon matftre Pantagruel, par tout le pays de Vtopie, & Dip- fodie. Auili luy en eil il fi bien aduenu & tant profpere fon territoire, qu’ils ne peuuent de prefent auanger à boyre, & leur conuiendra efpandre le via en terre, fi d’ailleurs ne leur vient renfort de beuueurs, & bons raillars. Voulant doncques fatisfaire à la curiofité de tous bons compaignons, i’ay reuolué toutes les Pantarches des cieuLx, calculé les quadratz de la Lune, crocheté tout ce que iamais penferent tous les Aftro- philes, Hypemepheliftes, Anemophylaces,yranopetes, & Ombrophores, & conféré du tout auecque Empe- docles, lequel fe recommande à voflre bonne grâce. Et tout k va autem ay icy en peu de chapitres rédigé : vous affeurant que ie n’en dy fmon ce que l’en penfe : & n’en penfe finon ce qu’en efl : & n’en eft autre chofe pour toute vérité que ce qu’en lirez à cell ; e heure. Ce que fera diA au parfus, fera pafîe au gros tamys à tors, & à trauers, & par aduenture auiendra, par aduenture n’aduiendra mie. D’vn cas vous aduertis. Que fi ne croyez le tout, vous me faides vn mauuais tour, pour lequel icy, ou