Ouvrir le menu principal

Page:Rabelais marty-laveaux 03.djvu/233

Cette page n’a pas encore été corrigée


CHAPITRE [xXXIIl] DV CIKQVItSME LIVRE. 225

accompaignez iufques à noftre nauf par fept ieunes fallocz balladins ia luyfant la claire Diane. Au départir du palais ie ouys la voix d’vn grand fal- lot à iambe torte difanc qun bon foir vault mieulx que aulcant de bons matins qu’il y a eu de chaf- taignes en farce d’oye depuys le déluge de Ogiges. Voulant donner entendre qu’il n’eft bonne chère que de nuyt lors que lanternes font en place accom- paignees de leurs gentiz fallotz. Telles chères le foleil ne peult veoir de bon œil tefmoing lupiter lors qu’il coucha auecques Alcmene mère d’Hercules. Il le feit cacher deux iours, car peu deuan : il auoit defcouuert le larcin de Mars & de Venus.