Ouvrir le menu principal

Page:Rabelais marty-laveaux 03.djvu/178

Cette page n’a pas encore été corrigée


170 LE CINQVIESME LIVRE.

Cefte chanfon paracheuee, Bacbuc iecta ie ne fçay quoy dedans la fontaine, & foudain commença l’eau bouillir à force, comme fait la grande marmite de Bourgueil, quant y ell : fefte à baflons. Panurge efcoutoit d’vne aureille en filence, Bacbuc fe tenoit près de luy agenouillée : quant de la facree Bouteille ifîit vn bruit, tel que font les abeilles naiiïantes de la chair dVn ieune taureau occis & accouftré félon l’art & inuention d’Arifteus, ou tel que fait vn guarot defbandant l’arbalefte, ou en efté vne forte pluye fou- dainement tombant. Lors fut ouy ce mot, Trinch. Elle eft, s’efcria Panurge, par la vertu dieu, rompue, ou feflee que ie ne mente : ainfi parlent les bou- teilles crirtalines de nos pays, quant elles près du feu efclattent.

Lors Bacbuc fe leua, & print Panurge fouz le bras doucettement, luy difant : Amy, rendez grâces es cieux, la raifon vous y oblige : vous auez prompte- ment eu le mot de la diue Bouteille : le dy le mot plus ioyeux, plusdiuin, plus certain, qu’encores d’elle aye entendu, depuis le temps qu’icy ie minirtre à fon treïïacré Oracle. Leuez vous, allons au chapitre, en la glofe duquel eft le beau mot interprété. Allons, dift Panurge, de par Dieu. le fuis aulïï fage, que entan. Efclairez, où eft ce liure, tournez, où eft ce chapitre, voyons cefte ioyeufe glofe.