Ouvrir le menu principal

Page:Rabelais marty-laveaux 03.djvu/174

Cette page n’a pas encore été corrigée


l66 LE CINQVIESME LIVRE.

hypocratique, le fift cheminer neuf fois autour de la fontaine, luy fift faire trois beaux petis faux, luy fill donner fept fois du cul contre la terre, toufiours dilant ne fçay quelles coniurations en langue Ethrufque, & quelquefois lifant en vn liure ritual, lequel près elle portoit vne de fes myfta- gogues.

Somme ie penfe, que Numa Pompilius Roy fécond des Romains, Cerites de Tufcie, & le fainft Capi- taine luif, n’iniVituerent onques tant de cérémonies, que lors ie vy, n’aufli les vaticinateurs Memphi- tiques à Apis en Egipte, ne les Euboïens en la cité de Rhamnes à Rhamnafie, n’a lupiter Ammon, n’a Feronia n’vferent les anciens d’obferuances tant reli- gieufes, comme là ie confiderois.

Ainfi accoui^ré le fepara de noflre compagnie, & mena à main dextre par vne porte d’or, hors le temple, en vne chapelle ronde, faite de pierres Phengites, & fpeculaires : par la folide fpeculance defquelles, fans feneftre n’autre ouuerture, eftoit receuë lumière du Soleil, là luyfant par le pré- cipice de la roche, couurante le temple maior, tant facilement, & en telle abondance, que la lumière fem- bloit dedans naillre, non de hors venir. L’ouurage n’eftoit moins admirable que fut iadis le facré temple de Rauenne, ou en Égypte celuy de Tlfle Chemnis. Et n’eft à pafler en filence que l’ouurage d’icelle chapelle ronde eftoit en telle fymmetrie compafTé, que le diamètre du proieft, eftoit la hauteur de la voûte.

Au milieu d’icelle eftoit vne fontaine de fin Ala- baftre, en figure heptagonne, à ouurage & infolia- ture finguliere, pleine d’eau tant clere, que pourroit eftre vn élément en fa fimplicité : dedans laquelle