Ouvrir le menu principal

Page:Rabelais marty-laveaux 03.djvu/143

Cette page n’a pas encore été corrigée


Comment nous defcendifines foubs terre, pour entrer au temple de la Bouteille, & comment Chinon efl la première ville du monde.

Chapitre XXXIIII.

IN SI defcendifmes fous terre, par vn arceau incrurté de plailre, peint au dehors rudement d’vne danfe de femmes & Satyres, ac- compagnans le vieil Silenus, riant fus fon Afne. Là ie difois à Pan- tagruel cefte encrée me reuoque en fouuenir la caue peinte de la première ville du monde : Car là font peindures pareilles, en pareille fraifcheur comme icy. Où eft, demanda Pantagruel, qui ell celle première ville que dites î^ Chinon, di-ie, ou Caynon en Touraine. le fcay, refpondic Panta- gruel, où eil Chinon, & la caue peinte aulîi, i’y ay beu maints verres de vin frais, & ne fais doute aucune que Chinon ne foit ville antique, fon blafon l’attefle, auquel eft dit deux, ou trois fois, Chinon, petite ville grand renom, alfife fus pierre ancienne, au haut le bois, au pied Vienne. Mais comment feroit elle ville première du monde, où le trouuez vous par efcrit, quelle coniedure en auez } le, dy-ie.