Ouvrir le menu principal

Page:Rabelais marty-laveaux 03.djvu/121

Cette page n’a pas encore été corrigée


CHAPITRE XXVII.

Pan. Vous font-elles des enfans } Fr. nuls.

Pan. Comment couchez enfembler* Fr. nuds.

Pan. Par ledit ferment qu’auez faicl, quantes fois de bon compte ordinairement le faicles vous par iour ? Fr. fix.

Pan. Et de nuift ? Fr. dix.

Cancre, dift frère lehan, le paillard ne daigneroit pafTer feize, il eft honteux.

Pan. Voire le ferois tu bien autant frère lehan ? ’ Il eil : par dieu ladre verd. Ainfi font les autres.^ Fr. tous.

Pan. Qui de tous le plus galland ? Fr. moy.

Pan. N’y faicles vous onques faute ? Fr. rien.

Pan. le perds mon fens en ce poinft : ayans vuydé & efpuyfé en ce iour précèdent, tous vos vafes fper- matiques, au iour fubfequant, y en peut-il tant auoir ? Fr. plus.

Pan. Ils ont, ou ie refue, l’herbe de l’Indie, célé- brée par jiTheophrafte. Mais fi par empefchement légitime, ou autrement, en ce déduit aduient quelque diminution de membre, comment vous en trouuez vous.^ Fr. mal.

Pan. Et lors que font les garfes ? Fr. bruit.

Pan. Et fi cefliez vn iour ? Fr. pis.

Pan. Alors que leur donnez vous ? Fr. trunc.

Pan. Que vous font-elles pour lors ? Fr. bren.

Pan. Que dis tu ? Fr. peds.

Pan. De quel fon ? Fr. cas.

Pan. Comment les chaftiez vous ? Fr. fort.

Pan. Et en faiftes quoy fortir ? Fr. fang.

Pan, En cela deuient leur tain ? Fr. taind.

Pan. Mieux pour vous il ne feroit ? Fr. paincl.

Pan. Aufli reftez vous toufiours ? Fr. craints.

Pan. Depuis elles vous cuident ? Fr. lainds.