Ouvrir le menu principal

Page:Rabelais marty-laveaux 03.djvu/113

Cette page n’a pas encore été corrigée


CHAPITRE XXVI. I05

figne, fifflant en paume : lors chafciin ouuroit la gueule tant qu’il pouuoit, & baailloient aucunefois demie heure, aucunefois plus, aucunefois moins, félon que le Prieur iugeoit le defiuner élire proportionné à la felle du iour, après cela faifoienc vne belle proceiïion : en laquelle ils portoient deux bannières, en l’vne defquelles efhoit en belle peinture le pour- trait de vertu, en l’autre de fortune. Vn fredon pre- mier portoit la bannière de fortune, après luy mar- choit vn autre portant celle de vertu, en main tenant vn afperfoir mouillé en eau mercuriale, defcrite par Ouide en fes Faftes : duquel continuellement il comme fouettoitle précèdent Fredon, portant fortune. Ceft ordre, diil Panurge, eft contre la fentence de Ciceron, & des Académiques, lefquels veulent vertu précéder, fuyure fortune. Nous fut toutesfois re- monftré qu’ainfi leur convenoit il faire, puis que leur intention elloit fulHguer fortune. Durant la procefTion ils fredonnoient entre les dents melodieufement ne fcay quelles antiphones : car ie n’entendois leur pa- telin, & ententiuement efcoutant apperçeu qu’ils ne chantoient que des aureilles. O la belle armonie, & bien concordante au fon de leurs cloches : iamais ne les voirrez difcordans. Pantagruel fiil : vn notable mirifique fus leur proceflion. Et nous diil, auez vous veu & noté la finefle de ces fredons icy ? Pour parfaire leur proceflion, ils font fortis par vne porte de l’eglife, & font entrez par l’autre. Ils fe font bien gardez d’entrer par où ils font yfl"us. Sus mon hon- neur ce font quelques fines gens, ie dy fins à dorer, fins comme vne dague de plomb, fins non affinez, mais affinans, pafl"ez par eftamine fine. Cefie finefl"e, diil : frère lehan, eft extraide d’occulte Philofophie, & n’y entends, au diable, le rien. D’autant, refpondit