Ouvrir le menu principal

Page:Rabelais marty-laveaux 03.djvu/110

Cette page n’a pas encore été corrigée


Comment paffjfmcs l’IJlc des Efclots, & de l’ordre des frères Frcdons.

Chapitre XXVI.

EPvis pafTafmes l’Ifle des Ef- clots lefquels ne [vluent que de fouppes de merlus, fufmes tou- tesfois bien recuillis & traitez du Roy de l’Ille nommé Bcnius tiers de ce nom, lequel après boire nous mena voir vn monaftere nouueau fait érigé & bafty par fon inuention pour les frères Fredons, ainfi nommoit il fes religieux. Difant qu’en terre ferme habicoient les frères petits feruiteurs & amis de la douce dame. Item les glo- rieux & beaux frères mineurs, qui font femibriefs de bulles, les frères minimes haraniers, enfumez, les aufli frères minimes crochus, & que du nom plus diminuer ne pouuoit qu’en fredons. Par les flatus & bulle pattente obtenue de la Quinte, laquelle ell de tous bon accords, ils eftoient tous habillez,en bruf- leurs de maifons excepté qu’ainfi que les couureurs de maifons en Aniou ont les genoux contrepointez, ainfi auoient ils les ventres carrelez, & eftoient les