Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée
71
chapitre xiii.


entre Oetyle & Thalames, par elle seroit par perplexité resolüe en dormant à beaulx & ioyeulx songes.

Puys demanda à Pantagruel. Seroit ce poinct bien faict si ie mettoys dessoubs mon coissin quelques branches de Laurier. Il n’est (respondit Pantagruel) ia besoing. C’est chose superstitieuse : & n’est que abus ce qu’en escript Serapion Ascalonites, Antiphon, Philochorus, Artemon, & Fulgentius Placiades. Autant vous en diroys ie de l’espaule guausche du Crocodile & du Chameleon, sauf l’honneur du vieulx Democrite. Autant de la pierre des Bactrians nommée Eumetrides. Autant de la corne de Hammon. Ainsi nomment les Æthiopiens une pierre precieuse à couleur d’or & forme d’une corne de belier, comme est la corne de Iuppiter Hammonien : affirmans autant estre vrays & infallibles les songes de ceulx qui la portent, que sont les oracles divins. Par adventure est ce que escripvent Homère & Virgile des deux portes de songe, es quelles vous estes recommendé. L’une est de Ivoyre, par laquelle entrent les songes confus, fallaces, & incertains, comme à travers l’ivoire, tant soit deliée que voulvouldrez, possible n’est rien veoir : sa densité & opacité empesche la penepenetration des espritz visifz & reception des espèces visibles. L’aultre est de corne, par laquelle entrent les songes certains, vrays, & infallibles, comme à travers la corne par sa resplendeur & diaphaneité apparoissent toutes espèces certainement & distinctement. Vous voulez inferer (dist frère Ian) que les songes des coquz cornuz, comme sera Panurge, Dieu aydant & la femme son tousiours vrays & infallibles.