Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


Comment Pantagruel explore par sors Virgilianes, quel sera le mariage de Panurge.

Chapitre XII.



Adoncques ouvrant Panurge le livre, rencontra on ranc sezieme ce vers.

Nec Deus hunc mensa, Dea nec dignata cubili est.
Digne ne feut d’estre en table du Dieu,
Et n’eut on lict de la Déesse lieu.

Cestuy (dist Pantagruel) n’est à vostre adventaige. Il denote que vostre femme sera ribaulde, vous coqu par consequent. La Déesse que aurez favorable, est Minerve vierge tresredoubtée, Déesse puissante, fouldroiante, ennemie des coquz, des muguetz, des adultères : ennemie des femmes lubricques, non tenentes la foy promise à leurs mariz, & à aultruy soy abandonnantes. Le Dieu est Iuppiter tonnant, & fouldroyant des cieulx. Et noterez par la doctrine des anciens Ethrusques, que les manubies (ainsi appeloient ilz les iectz des fouldres Vulcanicques) competent à elles seuleseulement : exemple de ce feut donné en la conflagration des navires de Aiax